lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


Away from disturbance. [ft. Sun Smith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Joah Andersen
avatar

❝ Watch me burn ❞



Messages : 145
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 18
Localisation : Rues commerçantes.

Message Sujet: Away from disturbance. [ft. Sun Smith] Ven 21 Juil 2017 - 21:24

This is what I like about photographs. They're proof that once, even if just for a heartbeat, everything was perfect.
- J. Picoult

ft. Sun Smith

Away from disturbance

Le flot des évènements était devenu infernal depuis quelques temps.
Depuis cette soirée dans cette ruelle hostile, Joah n’avait eu droit à aucune seconde de répit. Sans qu’elle ait pu s’offrir le luxe de laisser guérir ses hématomes et prendre le temps de réfléchir aux conséquences de ses imprudences, la jeune artiste s’était immédiatement remise au travail ; un enchainement de commandes, des déplacements incessants pour réaliser le portrait de quelque riche bourgeois, une altercation avec un fonctionnaire agacé sur une place bondée… non, elle n’avait plus le temps, et avait dû faire quelques concessions pour pouvoir continuer à faire rentrer l’argent à la même cadence. Prendre sur les moments de repos qu’elle s’accordait il y a peu, sur les heures réservées au silence, sur ses repas, sur ses nuits… au final, le stress avait creusé des cernes sous ses yeux et rendu fatigués ses éternels sourires malicieux. Joah était exténuée. La jeune femme était assez lucide pour savoir qu’elle ne tiendrait pas longtemps à cette cadence ; cependant, elle n’était pas non plus assez indulgente avec elle-même pour se l’autoriser. La vie était dure. Chacun trimait, ici-bas, chaque jour pour s’assurer de pouvoir vivre demain. Ce dur labeur était ce qui les différenciait de ces nobles oisifs. Si elle peinait à faire bonne figure, désormais, au moins était-elle fière de ces cernes habilement dissimulées. C’était le fruit d’un travail, d’un sacrifice. Elle avait vécu pire. Elle s’en remettrait.

La journée était assez claire pour sortir la danoise de son atelier, considérant qu’une étude de la nature ne serait pas inutile pour sa prochaine toile ; munie de son éternelle sacoche, Joah s’était élancée dans la rue d’un pas vif, son esprit opérant un rapide calcul du temps qu’il lui faudrait, du temps qu’elle perdait avec ce trajet, de tout ce qu’elle pourrait effectuer en ce temps… le stress durcissait son regard habituellement amusé. Lorsqu’elle était ralentie par la foule, la jeune femme n’arrivait pas à s’empêcher de soupirer de frustration. Elle aurait déjà fini ce visage, si elle n’était pas sortie, ou ce pan de manteau. Son esprit était surchargé. Elle n’en pouvait plus.


Au final, la jeune femme était montée à Highgate Park. L’endroit était parfait pour ce qu’elle comptait y faire, et si l’on s’éloignait un peu, certains endroits étaient toujours vides de monde. Sortant son carnet, elle avait dessiné les arbres, la végétation, admiré les couleurs du ciel un instant et peint un coin de page. La quiétude du coin où elle s’était rendue rendait son processus de contemplation plus aisé, aucune nuisance ne venant l’interrompre. Au bout d’une heure, ou deux peut-être, la rouquine s’était assise contre un arbre, dessinant une fois de plus l’intriguant nœud formé par le lierre. Son regard s’était perdu dans l’entremêlement des tiges, jusqu’à ce que, sans réellement en prendre conscience…

Les branches noueuses et le tronc centenaire abritaient désormais une forme immobile,  le silence à peine troublé par les bruits de la nature contribuant à l’atmosphère sereine du lieu. C’était le genre d’endroits propice aux longues balades en solitaire, aux introspections pensives et aux contemplations émerveillées. Un endroit que l’on n’imaginait pas pouvoir être troublé par quoi que ce soit, dont la quiétude et la sécurité était immuable. C’était pour ces raisons que Joah s’y était rendue, pour ces raisons que, si quiconque était amené à fouler cette herbe en cet après-midi, tomber sur sa forme adossée à l’arbre ne le surprendrait certainement pas. Ses lèvres écarlates légèrement entrouvertes, la tête penchée sur le côté et ses longues mèches rousses reposant sur ses épaules et retombant un peu sur son visage, la jeune femme semblait sereine, si ce n’était pour les cernes légèrement apparentes aux coins de ses yeux. Le crayon était tombé dans l’herbe, les doigts tachés de peinture l’ayant relâché de leur emprise ; Joah s’était assoupie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Away from disturbance. [ft. Sun Smith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Willow Smith {OK}
» John Smith, ça ne vous dit rien? {OK}
» Ryan Smith, le séducteur (Devrait être pas pire)
» Benjamin Smith • Humain [ LIBRE ]
» Arrivé au Grenier [RP Emilly Smith]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: La ville et ses alentours... :: North London :: Camden Town :: Highgate Park-