lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


Like a Hobo × Mia/Damon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Damon Griffin
avatar

❝ Ceci n'est pas un rang ❞



Messages : 67
Date d'inscription : 13/07/2016
Localisation : cacahuète DTC

Message Sujet: Like a Hobo × Mia/Damon 8/12/2017, 14:39

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]Like a HoboMia & Damon Où est -ce que je suis ? Quand sommes-nous ? Depuis quand ?

Pourquoi ?

Je sens des gouttes d'eau tomber sur mon visage. Le bruit de la pluie tomber sur le pavé. Cette odeur âcre de fumée, des rires battrent en écho dans mes oreilles. Fermez vos gueules. Juste. Laissez moi dormir. J'ai mal à l'arrière du crâne. Peut être même que je saigne. Je peine à ouvrir les yeux. Ils sont quatre autours de moi. L'un se rapproche pour me faire les poches. Prendre mon manteau. Ma chemise. Mes lunettes. Me dépouiller. Je ne suis pas attaché. Alors j’assène une magistrale droite au voleur, qui valdingue de l'autre côté de la rue.

Fait chier. Les vagabonds de nos jours. Saleté de roumains. Prêt à foutre un type à poil pour obtenir de meilleurs vêtements. Et quelle idée géniale de mettre mon costume de fonction ... j'te jure, moi qui voulait aller chercher le carnet de Grell, me voilà totalement dépouillé, dans un quartier de plouc. Avec des morpions, qui maintenant  qu'ils ont eu un aperçu de ma violence, veulent aussi être de la partie.

Pourquoi j'ai pas le droit de tuer ? Hein ? Dites juste une petite entorse au règlement, y en a bien un dans la dispatch qui doit faire des trucs pas nets, alors pourquoi pas moi ?

Pas de chance pour eux. Maintenant que je suis en pleine possession de mes moyens, faut pas venir mes les briser. Putain j'ai froid moi le gars se barre avec mes lunettes TU DECONNES ?!

Damon : SI J'TE RETROUVE T'ES PAS PRET D'OUBLIER CE QUE JE VAIS TE FAIRE BOUFFER MEC

Mais pourquoi j'attire toujours autant la merde ... j'ai une grosse cible tatouée sur mon cul c'est pas possible autrement.

Je prépare mes poings, regardant les 3 autres types. Prêt à en découdre dans ce repère improvisé en plein air. C'est quoi au juste leur taudis là, on dirait la cour des miracles ...

S'ils veulent ma peau, je suis pas sûr de vouloir la leur donner. Et puis, c'est pas avec ça qu'ils auront forcément plus chaud pour l'hiver. J'aimerais bien la garder si possible.

Je suis en position de faiblesse. Je le sais. Un myope borgne ne pourra pas aller bien loin...
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Apriskah - Push it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mia Cortez
avatar

❝ Dancing with devils ❞



Messages : 21
Date d'inscription : 20/11/2017

Message Sujet: Re: Like a Hobo × Mia/Damon 10/12/2017, 14:47

Like a Hobo


Je rajuste la capuche sur mes cheveux, couvrant une bonne partie de mon visage. Le but n’est pas de passer inaperçu, tout le monde me connait par ici, seulement de me protéger de la pluie qui s’écoule lentement du ciel. La pluie…elle n’était pas appréciée chez nous. Elle annonçait généralement moins de recettes et donc un ventre creux ce soir, sans compter le froid et l’humidité qui vous rongeait jusqu’à l’os.

Pourtant je l’aime. J’aime son clapotis, sa fraîcheur, j’adore danser avec elle.


Serrant un peu plus les pan du bout de tissu marron, je me dépêche de rentrer à la maison. J’ai encore l’odeur du sang dans le nez, les cris de la mère dans les oreilles et le regard lourd de reproche du père sur les épaules. Pourtant j’ai bien bossé, c’est allé vite et presque sans douleur. La femme devrait s’en tirer. Et c’était eux qui avaient contacté ma mère pour que je vienne. Pourtant à chaque fois je sens leur reproche informulé. J’ai envie de me laver. Mais je sais également que ce ne sera pas pour tout de suite. J’espère juste avoir le temps de me laver les mains, encore une fois, avant de monter sur scène.


Mes grelots sonnent à chaque pas, même si mon esprit est empli de noires pensées, mes pas virevoltent sur les pavés. Jusqu’à ce que je croise un des miens un grand sourire aux lèvres en train de courir. Je ne peux empêcher un large sourire d’étirer mes lèvres alors que je continue mon chemin.


SI J'TE RETROUVE T'ES PAS PRET D'OUBLIER CE QUE JE VAIS TE FAIRE BOUFFER MEC 

Je m’avance, histoire de trouver la cause de tout ce raffut. J’ai bien entendu une voix de mec mais il ne me semble pas le connaître. Et on n’a pas prévu de combat de rue aujourd’hui. Lorsque j’arrive enfin au centre de notre repère je tombe nez à nez…enfin je tombe sur trois des nôtres qui entourent un étranger.



Mia : Mais qu’est-ce qu’il fout ici lui…


Finalement je claque du pied sur le sol, si je ne doute pas que les gars m’ont entendu arriver depuis un moment, je ne suis pas sûre de leurs intentions. Rabaissant mon capuchon, je laisse s’échapper mes longues boucles brunes sur mes épaules.


Ce n’était pas tant que j’ai une quelconque influence sur eux, mais maman si. C’est la doyenne après tout. Et je suis probablement amenée à lui succéder un jour ou l’autre. Croisant les bras sous ma poitrine, j’hausse un sourcil narquois en laissant échapper d’une voix chantante.


Mia : Il se passe quoi au juste ?

.
Codage par Libella sur [url=[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damon Griffin
avatar

❝ Ceci n'est pas un rang ❞



Messages : 67
Date d'inscription : 13/07/2016
Localisation : cacahuète DTC

Message Sujet: Re: Like a Hobo × Mia/Damon 10/1/2018, 10:54

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]Like a HoboMia & Damon Ce n’est pas la première fois. Ce n’est pas la dernière. Que je me retrouve seul face à mon triste destin. Mais lorsque la pluie t’inonde, ce n’est pas le moment de se laisser couler. Il est temps pour moi de me battre à nouveau. D’épuiser toutes les ressources possible pour enfin rejoindre la lumière. Après tout, il n’est pas si difficile de l’atteindre, lorsque l’on fait les bons sacrifices. Attends moi encore une fois, j’arrive.

Je ne t’ai pas remarquée. Ma vision est beaucoup plus restreinte, depuis que je me suis bousillé cet oeil. Un voile blanc y est visible. Mes lunettes ne peuvent plus dissimuler ce que je cache depuis ma réincarnation. Et n’importe qui peut utiliser cet avantage contre moi en combat. Ou s’en moquer. C’est un coup l’un un coup l’autre. Enfin, c’est ce que je redoute le plus au monde. Je suis un homme sensible, vous savez. Et oui.

Mia : Mais qu’est-ce qu’il fout ici lui…


Ouais, c’est exactement ce que je me suis dis en ouvrant les yeux, ma petite dame. Qu’est-ce que je fous ici ! Si y en a bien un qui veuille une explication, c’est bien moi. Guet-apens ou kidnapping. En tout cas, c’est pas jojo. Tiens, je devrais dire ça à mon employeuse un de ses quatres. Je suis sur j’arriverais à la faire rire. Attends, je dévis du sujet là. Je reprend.

Mia : Il se passe quoi au juste ?

Tu restes plantée là, en tapant du pied. Avec une certaine autorité. Ouais, quoi, me dis pas que t’es leur chef parce que … ouais bon. Ok. La gitane elle va calmer leur jeu. Et pendant ce temps là moi je pourrais…

Donner une droite au premier gars qui était trop occupé à te regarder.

Damon :  Y s’passe que j’vais perdre patience si je retrouve pas mes lunettes … VA CHERCHER LE GARS QUI S’EST BARRE TOI ! IL VIENT DE ME VOLER !

C’est ça les filles. Ca joue les diversions pendant que les mecs se mettent au coeur de l’action. Quoi comment ça c’est misogyne ? Ouais oh oh on se calme on est pas en deux mille dix-huit ici. J’dis ce que je veux. Oui bon, d’accord je le dirais plus …

Alors que je retiens le mec que je viens de coller par le col, je viens d’ordonner à un autre de récupérer mon bien. Mais je pense que cette situation va vite dégénérer et que j’aurais rien du tout… je sais pas pourquoi. Surement parce que j’ai été le premier à taper ?

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Apriskah - Push it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mia Cortez
avatar

❝ Dancing with devils ❞



Messages : 21
Date d'inscription : 20/11/2017

Message Sujet: Re: Like a Hobo × Mia/Damon 24/1/2018, 21:16

Like a Hobo

En tout cas l’autre avec les lunettes est loin maintenant. Même si je suis quasiment sûre de les voir réapparaître un jour où l’autre. En faisant une séance de voyance par exemple. Les autres aiment bien troquer, et en général les objets qu’ils m’apportent ne leur appartiennent pas. De toute façon ils n’ont rien à troquer alors c’est évident qu’ils se servent quelque part.


Je jette un œil au combat. Parce que bien sûr l’autre idiot n’a rien trouvé de mieux que de profiter de mon arrivée pour commencer à castagner les autres. Il se rend compte qu’il est tout seul…et qu’il est à moitié aveugle en plus. Enfin…je n’en suis pas sûre. De là où je suis je vois bien qu’il y a un truc pas net. Mais je n’ai pas l’occasion de le regarder dans le blanc des yeux. 


Damon :  
Y s’passe que j’vais perdre patience si je retrouve pas mes lunettes … VA CHERCHER LE GARS QUI S’EST BARRE TOI ! IL VIENT DE ME VOLER !


Wait..Wait ! Il vient de faire quoi là ? Il est sérieux ? Non mais mon coco, il va falloir te calmer parce que je ne suis pas ta bonniche. Mais alors pas du tout. Je m’avance au milieu de la mêlée, faisant entendre mes grelots, rien à faire des coups. De toute façon les mecs ne me toucheront pas. Ils ont bien trop peur et ils ont vu les aiguilles, ils savent ce que je viens de faire. Mine de…ça refroidit pas mal d’homme de savoir.
Finalement je comprends que ce n’était pas à moi qu’il s’adressait. Et quand je vois le poing d’un dès notre s’écraser sur sa tempe je comprends également que si je n’interviens pas il ne restera qu’un petit tas informe de ce type. Ce qui n’est pas pour me déranger mais c’est moi qui nettoie derrière en général. Et j’ai ramassé assez de merde pour ce soir. Excusez-moi l’expression.


Ils me soûlent ces mecs et leurs hormones. Toujours en train de se battre pour trouver qui a la plus grosse. Je les laisse se taper dessus un moment. Juste histoire de les laisser s’amuser un peu. Et puis comme ça peut-être que l’intrus va retrouver la mémoire. Même si je n’y crois pas. Les miracles…très peu pour moi.


Après quelques instants je me décide enfin. Me plaçant délibérément devant le borgne. Et oui..j’ai vu maintenant qu’il avait un soucis. Un truc pas beau. Mais bon..s’il passe son temps à se battre c’est pas étonnant. J’observe les miens en arquant un sourcil. L’un deux n’a pas l’air très content. Quoi ? Il veut encore se battre ? Qu’il s’en prenne à son pote.


« C’est bon maintenant. Je m’en occupe. »


« Avec tes aiguilles à tricoter. »


Si la remarque est dite sur le ton de la plaisanterie. Ça ne me fait pas rire. Mais alors pas du tout. Mon sourire se fige légèrement alors que je fixe l’abruti qui a tenté de faire clown. Heureusement qu’il est meilleur au combat, sans quoi il ne servirait pas à grand-chose dans notre famille.
La pluie dégouline maintenant, faisant friser mes cheveux et trempant ma tenue qui semble peser beaucoup plus. Pour le spectacle de ce soir. C’est mort. Et cette idée me met en rogne. J’avais envie de danser, pire j’en avais besoin merde. Et au lieu de ça je me retrouve à baby-sitter un inconnu. J’espère d’ailleurs que celui-ci ne va pas être assez con pour essayer de me frapper.


« Dégagez les gars. Essayez plutôt de vous rendre utile en allant chercher des trucs à bouffer parce que ce soir c’est disette sinon. »
 


.
Codage par Libella sur [url=[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damon Griffin
avatar

❝ Ceci n'est pas un rang ❞



Messages : 67
Date d'inscription : 13/07/2016
Localisation : cacahuète DTC

Message Sujet: Re: Like a Hobo × Mia/Damon 2/2/2018, 13:17

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]Like a HoboMia & Damon

S’il  faut se battre je suis prêt à le faire jusqu’au bout. Aujourd’hui, je sais, j’ai la force de combattre mes démons. Je pourrais soulever des montagnes, la rage au ventre. Et si vous pensez que je suis fou, vous n’avez qu’à venir. Je vous attends pour vous mettre la raclée de votre vie. C’est ça. Faites les beaux. Parce que je moi je plaisante pas.  

Je blablate, je cri, j’injure, je m’excite hey mais … j’en oublie l’essentiel : la baston. Aussitôt oublié, aussitôt revenue. Je me prend un de ces coups de poing, J’en perd pendant un instant le nord c'est vrai je dois l’avouer. Mais ho on frappe pas directement sur la tempe comme ça, y a de quoi avoir des répercussions  au cerveau là, c’est précieux ces machins. Même si j’ai que deux neurones, là c’est déjà 15 de perdu. Ca se fait pas de frapper en plus quand on parle. Enculé.

Je me recule lâchant le gars, venant me tenir la tête. Ah bah mon gars si tu veux jouer à ça… je me fais pourtant rapidement encercler, tabasser. Essayant malgré moi d’en faire valser. Hey, je suis pas si nul que ça. Au bout du compte y en a plus qu’un qui tient encore à me faire chier.

La gamine s’approche dans le débacle. Elle veut se prendre un coup où quoi ? Elle est malade. C’est pas possible autrement. Ou alors elle est maso. Quoi que, si c’est des gens qu’elle connait y a peu de chance que ce soit eux qui la frappe. Frapper une femme ? Oh moi ça me dérange pas tant que ça …

Elle se place devant moi. En plus. Elle a peur de rien.

Nana : C’est bon maintenant. Je m’en occupe.
Sale type :  Avec tes aiguilles à tricoter.

Non mais en plus il se croit drôle ce con ! Putain tu vas voir comment je vais lui refaire le portrait …mais elle peut pas dégager elle là, au lieu de rester plantée comme ça devant moi !? J’essaye de reprendre mon souffle, bloqué pour le moment par elle, quoi que oui j’aurais pu la pousser, mais une petite pause ça ne peut pas faire de mal. La pluie calme pas les ardeurs.

Nana : Dégagez les gars. Essayez plutôt de vous rendre utile en allant chercher des trucs à bouffer parce que ce soir c’est disette sinon.

Damon : Y en a qui on juste envie de manger des baffes … cassez vous avant que je vous casse la gueule pour de bon! ET ALLEZ ME CHERCHER MES LUNETTES J’EN AI BESOIN MERDE !

Ouais. C’était ça qui m'énerve le plus au fond. Je vais me faire dé-mon-ter. En trois partie oui. Par Spears. Par Anderson. Papy il m’a fait des lunettes sur mesure à mon arrivé, il m’a fait une faveur à cause de mon oeil borgne. Et là il va apprendre que je me les suis faites volé par des clodos… non mais s’il se fout pas de ma gueule, il m’en refera jamais … c’est sur. Je vais devoir vivre avec des lunettes de merde … et tout le monde saura. Des fois je me demande pourquoi je lui ai dis non pour des lunettes de secours à l’époque. Mais non, je les casserais pas je ferais attention. Mais t’es débile mon p’tit Damon …

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Apriskah - Push it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mia Cortez
avatar

❝ Dancing with devils ❞



Messages : 21
Date d'inscription : 20/11/2017

Message Sujet: Re: Like a Hobo × Mia/Damon 4/2/2018, 13:14

Like a Hobo

Je souffle, défiant les hommes du regard. Allez-y, levez la main sur moi, je n’attends que ça. Une bonne raison pour vérifier si les poupées de la vieille sont aussi efficaces qu’on le dit. Ou alors jeter un petit sort sur toi et ta génération…si tant est que tu en aie une un jour. Excuse-moi de te dire que c’est plutôt mal parti là.


L’avantage des combats de rue, c’est que s’ils sont particulièrement violents, ils ne durent pas longtemps. En général les gens sont assez intelligents pour ne pas avoir envie de mourir. Alors quand l’un des combattants sent le vent tourner il subit les coups et se barre. La queue entre les jambes avant de revenir quelques semaines plus tard pour tester à nouveau.


Mes yeux sombres détaillent les plaies, le sang qui coule et les visages déformés. Ils sont moches. Tous. Ils me dégoûtent. Et dire que c’est moi que l’on juge. J’ai beaucoup moins de sang sur les mains que les trois-quarts de nos hommes ici. Et pourtant c’est moi la pècheresse. C’est moi qui irait en enfer. Paraît que le sang n’est pas le même si c’est celui d’un bébé où d’un adulte. Conneries.


Je rejette mes cheveux en arrière, avant de faire un geste de la main en direction des quelques hommes qui semblent encore hésiter. Non mais quoi ? Ils ont peur que l’autre glandu me fasse quelque chose ? Vu son état, ça m’étonnerait qu’il soit en état. Il s’est pris un méchant coup dans la tête..Et il est à moitié aveugle quoi. Je ne vois même pas pourquoi ils ont pris la peine de s’en prendre à lui.

Damon : 
Y en a qui on juste envie de manger des baffes … cassez vous avant que je vous casse la gueule pour de bon! ET ALLEZ ME CHERCHER MES LUNETTES J’EN AI BESOIN MERDE !

Oui..bon là je comprends mieux. Il a une grande gueule. Et il n’a pas l’air d’avoir le cerveau adapté. Je lève une main en direction des gars en secouant la tête. Non. C’est bon. On ne le tue pas aujourd’hui. La flemme de faire disparaître un corps...Et le cannibalisme, on n’en est pas encore à ce point-là si ? Non.



Quand je suis à peu près sûre que les gars n’agiront plus. Même si je me doute qu’ils traînent dans les parages, attendant sûrement notre inconnu dans un coin sombre pour lui faire on ne sait quoi. (Allez avouez, vous savez tous ce que l’on fait dans les coins sombres, seulement on est tous trop prude pour l’avouer), je me tourne vers le type toujours en gardant mon air sévère. Excusez-moi, j’ai pas trop envie de sourire là. Surtout qu’il vient de m’exploser les tympans à hurler comme ça à côté de moi.


« Bon. Déjà tu vas fermer ta grande gueule. Tu vas les revoir tes lunettes. Enfin. Je me comprends. »


Je ne peux m’empêcher de sourire. Il va croire que je me fous de lui...bof c'est un peu le cas aussi. Il fait pitié avec ses lunettes. Les gens accordent beaucoup trop d'importance à des choses qui n'en ont pas.  Les revoir, il n’est pas prêt de voir grand-chose pour l’instant. Mais tout finissait toujours par réapparaître ici. Le troc c’était notre façon de vivre. Et en général, les objets les plus étranges terminaient chez nous. Personne n’aurait l’utilité d’une vieille paire de lunettes. Alors un jour où l’autre, on viendrait me voir pour une consultation, un remède ou un sort et on me paierait avec.


J’observe rapidement les blessures, son état. Histoire de voir qu’il ne va pas clamser alors que je suis en train de lui parler. C’est que j’ai autre chose à faire moi.


« Tu vas savoir bouger ton cul où t’as besoin d’aide ? Parce que je me les gèle. Et je pense que t’as besoin d’un remontant. »


Sans attendre sa réponse j’avance en direction de chez moi. C’est pas loin. S’il veut encore se battre et courir vers les coins sombres grand bien lui fasse. Moi j’ai froid.


.
Codage par Libella sur [url=[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damon Griffin
avatar

❝ Ceci n'est pas un rang ❞



Messages : 67
Date d'inscription : 13/07/2016
Localisation : cacahuète DTC

Message Sujet: Re: Like a Hobo × Mia/Damon 8/3/2018, 13:40


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]Like a HoboMia & Damon

La situation ne va pas s’améliorer. Ça pu de plus en plus du cul cette histoire, et au final, c’est moi qui vais casquer. Je dois avouer que j’ai le chic pour me mettre dans de sale histoire. Comme la dernière fois avec Grell. A croire que j’attire les emmerde, ou que j’aime bien y plonger les deux pieds joints dedans. Oui ça doit être ça. J’aime le chaos. Mais putain, les ennuis qui en découlent je m’en passerais bien. Je suis vraiment masochiste j’y crois pas.

La nana a l’air de savoir mener les hommes. Je ne le vois pas en face, mais comme elle semble faire des gestes à leur encontre pour les sommer d’arrêter. J’imagine qu’elle sait ce qu’elle fait. Enfin. C’est moins sûr ça. Et alors que les hommes partent enfin (sans me restituer mes affaires c’est SYMPA PUTAIN) elle se tourne vers moi avec l’œil sévère. Ouais. Qu’est-ce qu’elle me veut la gitane ? Mon pognon il était dans mon manteau... OUI le même manteau qui vient de se barrer avec le type que t’as renvoyé.

Nana : Bon. Déjà tu vas fermer ta grande gueule. Tu vas les revoir tes lunettes. Enfin. Je me comprends.

Mais elle sourit en plus de me dire ça comme ça ? Ma grande gueule tu sais ce qu’elle te dit ma petite ! VTF toi et les tiens, et rendez moi mes affaires ! Je suis pas venu pour me faire détrousser là. Azy journée de merde. Je les retrouverais jamais mes lunettes t’as pas encore compris que c’était foutu ?! Un démon tombe dessus c’est mort.

Elle regarde vite fait mes blessures, mais je suis sur elle en a rien à faire. J&e me suis fais démonter la tête, j’ai sans doute le nez cassé. Mais bon, ça ne sera pas la première fois. J’essuie le sang qui y coule avec ma manche, avant de la regarder s’éloigner. QUOI ELLE SE BARRE? ELLE SE... AH.

Nana : Tu vas savoir bouger ton cul où t’as besoin d’aide ? Parce que je me les gèle. Et je pense que t’as besoin d’un remontant.

Mon cul n’a rien JE TE REMERCIE. En attendant ... ouais j’ai peut être besoin de quoi faire passer la pilule. Et moi aussi en chemise sous la flotte je commence à me les cailler.

Et puis merde. Je la suis, dans l’espoir au moins qu’elle pourrait me cracher quelques noms .... j’vais les retrouver et leur faire payer. Pas le droit de faucher les vivants hein .... j’vais me gêner. Pour le bien de mes lunettes naméHO.

Pour la peine. Je mate son boule. Dédommagement meuf. Déso pas déso.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Apriskah - Push it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mia Cortez
avatar

❝ Dancing with devils ❞



Messages : 21
Date d'inscription : 20/11/2017

Message Sujet: Re: Like a Hobo × Mia/Damon 9/3/2018, 18:40

J'avance rapidement, sans me soucier du son qui accompagne chacun de mes pas. A la longue je ne l'entends plus. Et pour l'instant je n'ai pas besoin que mes pieds battent la mesure ou imposent un rythme quelconque. Du coin de l'oeil je vérifie que le borgne suit l'allure. Il a pris quelques sales coups et ça ne m'étonnerait pas qu'il s'écroule à un moment où à un autre. Il a l'air plutôt solide mais un mauvais coup sur la tête et même le plus colosse des hommes finit à terre. M'enfin, pour l'instant il a l'air plus occupé à mater qu'autre chose..quoi il est pas si aveugle que ça en fait.


Il a toujours l'air en rogne alors que j'ouvre la porte en bois pourrie. Il faut se baisser pour entrer, même si après l'endroit permet qu'on se tienne debout. Une seule pièce, avec une table en bois qui trône au milieu, face à une cheminée où une bûche achève de se consumer. J'esquisse un sourire amusé en allant y jeter une autre. La vieille était passée, étonnant qu'elle n'ait pas décidé de s'attarder un peu. Elle avait sûrement du être appelé pour une urgence. Enfin urgence...une mauvaise toux, où une douleur persistante. Avec la pluie et le manque de nourriture les humeurs n'allaient pas en s'arrangeant et nous allions nous retrouver en première ligne pour calmer les foudres de ces gens.


Mis à part la table, des étagères, partout sur chaque pan de mur. On croirait un véritable bordel mais pour qui a l'oeil on peut constater que chacune à son utilité. Celle près de la porte est couverte de bocaux, d'herbes et autres onguents, au fond de la pièce des poupées étranges, ma boule de cristal et quelques objets reçu en paiement dont je n'ai pas encore trouvé l'utilité, de chaque côté de la cheminée d'autres bocaux contenant des liquides plus où moins étranges. A gauche de la cheminée, une sorte de mannequin portant mon costume de scène. Une robe rapiécée aux milles couleurs. Une paillasse sous l'étagère aux poupées vers laquelle je me dirige.



« Ferme la porte. Je chauffe pas les rues. »


Je farfouille un instant sous le lit, avant d'y retirer deux tuniques grisâtres fait d'une mauvaise toile. Je lui en jette une pour qu'il se sèche et j’entreprends de me déshabiller. Quoi ? Il y a un homme dans la même pièce ? Oui bah...il n'y a qu'une pièce ici. Et puis c'est pas comme s'il n'avait jamais vu une femme nue à mon avis. En plus c'est pas comme si je lui faisais un strip-tease. J'enlève la cape trempée et laisse tomber la robe au sol. On se sent quand même plus léger comme ça. Posant les deux longues aiguilles qui étaient accrochées à ma jambe à l'aide d'une lanière sur la paillasse j'essore rapidement mes cheveux avant d'enfiler la tunique. Elle me tombe juste au dessus des genoux on dirait juste un vieux sac dans lequel on a percé trois trous. Pas très classe mais ce n'est pas comme si j'accueillais quelqu'un d'important.

« Sèche toi. Et explique moi ce qu'un crétin vient faire dans notre repaire sans invitation ? »


Je précise quand même. On ne sait jamais peut-être qu'il n'a pas compris pourquoi je lui ai balancé ce bout de tissu informe. Sans plus me soucier de lui j'avance à côté de la porte, scrutant mes différents pots à la recherche de l'onguent qui permettra de le soigner. J'espère juste que la vieille n'a pas tout pris. Finalement je prends deux pots que je viens poser sur la table puis j'attrape une bouteille d'alcool. Un truc qu'on produit nous même, c'est assez fort, et personnellement je ne suis pas très fan. Mais pour ce soir ça fera l'affaire. Deux verres en étain, du pied je dégage les tabourets de dessous la table.


« Pose tes fesses et bouge pas le temps que j'arrange ta sale gueule. A moins que tu ne préfères boire avant. »


Oui..parce que bon, on ne pouvait pas considérer que ce que je servais à boire était une récompense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damon Griffin
avatar

❝ Ceci n'est pas un rang ❞



Messages : 67
Date d'inscription : 13/07/2016
Localisation : cacahuète DTC

Message Sujet: Re: Like a Hobo × Mia/Damon 3/4/2018, 11:05

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]Like a HoboMia & Damon

C’est qu’elle a de belles formes quand même la petite. Bon après elle roule pas des fesses pour mon bon plaisir, et je vois bien qu’elle a capté mon petit manège. C’est qu’elle a l’habitude, parce qu’elle dit rien et me laisse faire. En même temps, si elle est tout le temps dans les rues, y a du monde qui doit matter pareil. Y a pas à se confesser au bon dieu pour ce péché, c’est lui qui nous l’a mis direct devant le nez pour nous faire plaisir. Ce petit coquin. Même si t’es myope, tu peux voir ça.

Elle vient ouvrir une porte d’un endroit à l’air miteux. Enfin, faut même que je me baisse pour rentrer. Elle ça va elle est toute petite, mais moi ça m’embête un peu de devoir me plier. Je suis pas contorsionniste, et je suis un géant. Donc avec une porte pareil, si c’est chiant. Je le dis pas mais c’est chiant.

Nana : Ferme la porte. Je chauffe pas les rues.

Sauf quand elle danse dans ces rues. Là ça doit grave chauffer. Bref, je ferme la porte. Elle a raison, et puis si c’est pour s’taper une infiltration d’eau. Je suis déjà assez trempé comme ça. La pièce comporte pas mal de bazar, enfin sur les étagères surtout. Le reste est assez vétuste. elle me fait un peu penser à la chambre qu’on avait avec Marcus. Un taudis. Sale. Crasseux. Pas de cheminée. Pas de table. En fait, ici c’est déjà le luxe quand on y pense. J’ai déjà connu la misère. Je la regarde farfouiller sous son lit, avant qu’elle n’en sorte deux tuniques, et qu’elle m’en jette une.

Oui. Sympa la serviette, je commence à vouloir me sécher avec, mais je relève les yeux vers elle, remarquant déjà qu’elle se fout à poil. Bon. Comme ça s’est fait. La pudeur elle a pas l’air de s’en faire. J’hoche une épaule. J’en ai vu d’autre. Et je leur ai pas sauté dessus non plus comme un chien. Mais du coup ? Faut que je la mette moi aussi ? Sa tunique à elle lui arrive au niveau des genoux. Ouais. Je suis dans la merde je vous le dit.

Nana : Sèche toi. Et explique moi ce qu'un crétin vient faire dans notre repaire sans invitation ?

Je me déshabille aussi, toute manière à part ma chemise et mon froc, ils m’ont tout pris. Avant d’enfiler cette tunique. Enfin. Ouais j’essaye. Ca me cache même pas l’entrejambe, je suis obligé de tirer dessus comme un con.

Nana :  Pose tes fesses et bouge pas le temps que j'arrange ta sale gueule. A moins que tu ne préfères boire avant.

Je regarde le tabouret en face de moi à la table, cherchant à m’asseoir dessus. Mes fesses sont pas couvertes, la tunique est trop petite, alors je m'assois quand même, en espérant que j’aurais pas des échardes. Ou un clou qui dépasse. Mes affaires sont par terres, complètement trempées.

Damon : Si y a un godet pour moi, je veux bien.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Apriskah - Push it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mia Cortez
avatar

❝ Dancing with devils ❞



Messages : 21
Date d'inscription : 20/11/2017

Message Sujet: Re: Like a Hobo × Mia/Damon 17/4/2018, 12:19

Je pose les verres sur la table avant de mordre dans le bouchon de liège, pour l'enlever. Pas très classe je sais, mais il n'y a pas d'autres moyens. Et puis, à mon avis la bouteille sera terminée d'ici demain matin. Il faut bien se remplir le ventre.


Lorsque je réussi enfin à retirer le bouchon dans un pop plutôt gracieux, je me tourne vers lui et...je reste comme une conne. Non mais...faut me comprendre aussi. Je viens de passer une soirée bien pourrie, je joue les mères poule et je me retrouve avec un..punaise je n'ai même pas de mots pour le qualifier. Face à moi j'ai un mec, assis sur un tabouret qui n'a visiblement aucune pudeur. Et aucun goût vestimentaire. Parce que si sur moi ça ne ressemblait pas à grand chose, sur lui c'est carrément un sketch. Il va s'abîmer les grelots comme ça le pépère.


J'ai essayé, je vous jure que j'ai essayé. D'abord j'ai détourné les yeux, mais c'était trop tard. J'ai voulu me concentrer sur autre chose, sa tête toute abîmée, la bouteille que je tenais à la main et qui tremblait, n'importe quoi mais c'était impossible. J’eus beau me mordre la lèvre, je ne réussis pas à empêcher le gloussement, se transformant peu à peu en fou rire à la vision de cet homme assis sur un tabouret à peine vêtu.


Après une à deux minutes ou je m'empêchais de regarder dans sa direction, je parvins à servir l'alcool dans les deux verres sans en mettre partout, à ras bord. Faut dire que glousser et servir ce n'était pas facile. Je pousse son verre dans sa direction, en l'invitant à boire. Désolé, mais si j'arrive à ne plus éclater de rire en le regardant, je ne peux pas m'empêcher de sourire narquoisement. Il n'a pas l'air simplet pourtant...Enfin, au moins il a chassé les idées noires. La soirée me paraît bien plus belle maintenant. Même si j'ai encore pris une vie innocente.


« Fais gaffe, c'est fort. »


Manquerait plus qu'il ne s'étouffe avec ce que je lui sers. Pas sûr que je sois capable de le traîner en dehors de cet endroit. Et puis il pleut dehors, et puis j'ai la flemme. Et puis il n'a pas répondu à mon interrogation. Qu'est-ce qu'il est venu faire ici ? Je lève mon verre dans sa direction en n'observant que son visage avant de prendre une longue gorgée. Le feu brûle mes lèvres, mon palais et descend jusque mon estomac vide alors que je ferme les yeux un moment. Pas sûr que la bouteille soit encore buvable en fait...enfin on fera avec. Au moins ça réchauffe.


Je pose le verre sur la table en ouvrant l'un de mes pots en verre. Une pâte verdâtre qui sent le champignon et la forêt (certains trouvent que ça sent juste le moisi..mais c'est peu poétique), que je vient prendre du bout des doigts.



« - Je vais te mettre ça sur les coups qui ne saignent pas. Faudrait que tu me dises où. »


Ouai..je ne vais pas commencer à chercher partout où il a eu bobo. Il est assez grand pour le dire et sinon bah..je vais juste le tartiner partout où il n'y a pas de sang. Bon..ok il y a du sang un peu partout aussi. Fait chier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damon Griffin
avatar

❝ Ceci n'est pas un rang ❞



Messages : 67
Date d'inscription : 13/07/2016
Localisation : cacahuète DTC

Message Sujet: Re: Like a Hobo × Mia/Damon 30/5/2018, 13:32


Je la laissais préparer les verres dans le silence, alors que j'étais entrain d'essayer de me re-saper un minimum, mais bon c'est vraiment super court ce qu'elle m'a donné. Attends elle l'a quand même bien vu que je n'étais pas de la même carrure, quand même. Elle l'a fait exprès, enfin, c'est pas pour trop me déplaire, si c'est son truc de voir des mecs à pwal, moi ça me va. Et puis elle a l'air d'être particulièrement franche et rentre dedans comme gonzesse, y a qu'à voir comment elle ouvre sa bouteille. Elle me rappelle quelqu'un que j'ai connu il y a très longtemps …

Par contre. Je peux savoir. Pourquoi elle se met à se foutre de moi aussitôt elle me regarde ? C'est ma tenue qui te fait rire ? Elle éclate de rire mais elle ose pas trop me regarder. Ouais, quoi c'est ma tête ou c'est parce que tu sais que mon cul est à l'air ? Y a rien de drôle à se les geler purée … Ouais c'est ça, sert tes verres là, qu'on picole un peu, parce que j'ai pas envie de rire moi. Non mais.

Nana : Fais gaffe, c'est fort.

Pfff. Elle est marrante. Elle croit quoi, que je suis un friqué qui débarque de nul part ? Que je suis un petit joueur de première et que je vais m'étouffer à la première goutte ? Non mais elle savait vraiment pas à qui elle a à faire. J'ai gagné le grand tournoi organisé par le propriétaire d'un pub qu'on fréquentait avec mon pote Ross, je peux te dire que j'étais encore humain à cette époque, et j'ai fini très mal tellement j'avais engloutit. Alors t'inquiète, c'est pas ça qui va me mettre à terre.

D'ailleurs, ni une ni deux, je viens prendre mon verre quand elle me le pousse et je le vide d'une traite. Aaah. C'est par pour les petites natures. Elle a l'air d'avoir une sacrée descente. J'aime assez. Elle vient ensuite prendre son pot, avec sa mixture dégueulasse, avant de s'approcher de moi.

Nana : Je vais te mettre ça sur les coups qui ne saignent pas. Faudrait que tu me dises où.

Ouaaaah tu va me mettre ce truc sur ma peau ? Et t'as pas peur ? Non parce que je suis pas venu pour tester des produits de beauté, les tutos de Damon c'est pas à l'ordre du jour. Peut être qu'il faudrait que je m'y mette tiens, d'ailleurs. Peut être que ça pourrait me rapporter pas mal en fait. Qui sait, ça peut faire fureur à la dispatch. Ouais, faut voir.

Damon : Là. Et là. Et puis là aussi.

Je lui montre, même si faut pas être débile pour voir les coups et les hématomes qui commencent à se former. J'espère qu'elle va faire ça lentement et délicatement, pas comme une bourrin, ça pourrait faire passer un meilleur moment. Petit massage gratos par une bonnasse... quoi j'ai pas le droit de dire ça d'elle ? Oh pardon très cher. Par cette divinité ma foi à l'air fort délicieuse qui est descendue du Panthéon pour venir à mon secour. C'est mieux ? Sérieux bonnasse c'est pareil … vous êtes vraiment chiante.

Damon : Et pour mon petit coeur meurtri, t'as rien pour moi poulette ?


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Apriskah - Push it


Dernière édition par Damon Griffin le 20/7/2018, 13:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mia Cortez
avatar

❝ Dancing with devils ❞



Messages : 21
Date d'inscription : 20/11/2017

Message Sujet: Re: Like a Hobo × Mia/Damon 2/7/2018, 16:56

Bon, je lui dit ou pas que c'était juste pour qu'il s'essuie un minimum ? Enfin je sais qu'il pleut et qu'on attrape vite froid mais ce type n'est pas du genre à avoir peur d'un rhume quand même. Et puis, pas sûre que là il n'attrape pas froid non plus. Même si le tord boyau aide assez à réchauffer.

Je le regarde vider le verre, belle descente. Plus impressionnante que sa prestation là dehors. Mais bon, on ne va pas le vexer et lui retourner le couteau dans la plaie. Surtout que j'ai décidé de me coller à sa réparation. Sûrement pour essayer d'équilibrer la balance, une vie sauvée pour une vie prise. Bon...ouai je sais, même moi j'y crois pas. M'enfin.

A chaque endroit qu'il indique j'applique une bonne couche de pâte puante. Prenant le temps pour que la mixture pénètre bien la peau. Ça devrait éviter que ses muscles soient tout contractés et qu'il soit inutile demain. Parce que oui, les combats c'est beau et on se sent pas forcément mal tout de suite après, mais je peux vous dire que j'en ai ramassé beaucoup qui étaient venus le lendemain. Enfin...j'ai du me déplacer parce que ces messieurs n'avaient pas la force de bouger de leur lit. Chochottes.

Bon, je ne fais pas dans la délicatesse. Faut que ça rentre et vu l'étendue des dégâts si je dois le faire à la plume on y sera encore à la fin de la semaine. En plus il a l'air d'aimer jouer les durs alors voilà. Après une claque sur l'épaule, je pose le petit pot sur la table. Heureusement que l'odeur ne reste pas.

[size=13]Damon : [size=13]Et pour mon petit coeur meurtri, t'as rien pour moi poulette ?[/size][/size]

[size=13][size=13]-Pour l'instant vu comment tu schlingues tu ne risques pas de trouver grand chose. Après je peux rappeler les gars si vraiment t'as besoin de tendresse. [/size][/size]

Je lui offre un sourire plein de dents accompagné d'un clin d'oeil avant de me saisir d'une aiguille et du fil que je passe au dessus de la flamme d'une bougie. Maintenant on va passer à ce qui saigne. De ma main libre je rempli une nouvelle fois les verres. De toute façon, la bouteille va y passer ce soir. Autant qu'il se flingue l'estomac en même temps que moi.


-Et moi qui pensais avoir vu assez de sang pour aujourd'hui. Je te jure...


Je reviens lui tourner autour, cherchant les plaies qui pourraient avoir besoin de mes doigts agiles et délicats. Mais en fait il n'a pas l'air si abîmé. Alors que j'allais faire quelques points, juste pour voir s'il a peur des aiguilles, on frappe à la porte. Chiotte. Sûrement un mec ou quelqu'un qui vient chercher de la bouffe. J'ai plus rien.


Sans attendre, la porte s'ouvre, laissant entrer deux petits jeunes, impossible pour moi de dire s'ils faisaient partie de la bande de tout à l'heure mais leur sourire en dit long sur ce qu'ils pensent de l'intrus. Sourire qui s'élargit en voyant la tenue de mon...invité. Bon ok, ça craint. Les rumeurs circulent vite chez nous. Ils se contentent de tendre la main, provoquant un haussement de sourcil chez moi.


- J'ai rien les mecs. Pas ce soir


Que ce soit de l'argent, de la bouffe ou tout autre chose, je ne pouvais pas les satisfaire. Face à leur mine dubitative je souffle, me tournant pour leur faire face, les poings sur les hanches.


-C'était la famille Desquierre. Ils payeront plus tard


S'ils payent. Ils sont pauvres, c'est l'une des raisons pour lesquelles j'ai du m'occuper du bébé. Après un énième froncement de sourcil les mecs finissent par débarrasser le plancher. Emportant avec eux ma relative bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damon Griffin
avatar

❝ Ceci n'est pas un rang ❞



Messages : 67
Date d'inscription : 13/07/2016
Localisation : cacahuète DTC

Message Sujet: Re: Like a Hobo × Mia/Damon 23/7/2018, 15:52

C’est long. Non mais si c’était pour me badigeonner comme ça meuf je suis pas une tartine. Si ça avait été du nutella (OMG une marque je suis sponso? rien n’est moins sur mais non je ne rendrais pas l’argent. ) j’aurais peut être pas fait de commentaires désobligeants. Et ouais t’as vu comment je sais bien écrire moi aussi, je peux faire des phrases complexes étout. Tout ça pour dire qu’on aurait peut être pu s’amuser autrement qu’avec ta pâte qui pue, heureusement que je garde le nez dans mon verre ça m’évitera de gerber. Enfin... ouais pas aussi vite quoi. Non, mais oui c’est sur que si tu prends en compte tout de suite qu’il y a de l’alcool forcément, oui là j’vais être obligé d’y passer, enfin, ça dépend du degré et mon alcoolémie aussi. Je suis assez balèze pour retenir d’habitude. Non, t’es pas obligé de me croire, mais tu verras bien. (hors de question que je demande à drama pour savoir si je tiens. Non.... ok on verra t’as gagné.)

Et en plus elle fait dans le sado-masochisme, elle me frappe l’épaule alors que jviens de me faire démonter par trois gars. Wow c’est sur elle joue sa grande fille mais au fond je lui ai trop tapé dans l’oeil, sinon pourquoi elle le clignerait comme ça. Bah c’est vrai qu’elle a un sale caractère bien trempé comme le mien, mais elle a un joli minois quand même. Wow, laissez moi rêver 5 minutes, j’ai bien le droit de mater. Je suis sur qu’elle a fait pareil à un moment. Relis bien je te jure. Parce que je vais aller faire de même.  On pari combien ? 5 pounds ? Ok. Toute façon si c’est pas déjà fait elle va le faire plus tard alors j’ai déjà gagné mec.

Esméralda en plus jolie : Pour l'instant vu comment tu schlingues tu ne risques pas de trouver grand chose. Après je peux rappeler les gars si vraiment t'as besoin de tendresse.

Je schlingue, c’est ça c’est toi là avec ton truc, moi j’ai rien demandé. LOL elle fait dans l’humour en plus haha ... non en vrai je rigole pas vraiment même si je le fais comme un con devant elle. C’est nerveux. Je crois que je tombe amoureux. Quoi, ça vous est jamais arrivé les coups de foudre ? Arrêtez de m’emmerder là, et allez plutôt lire un autre rp. J’fais ce que je veux je suis majeur. Et je me protège.

Esméralda en plus jolie : Et moi qui pensais avoir vu assez de sang pour aujourd'hui. Je te jure... 

Une fois les coups et bleus, voilà qu’elle prépare un autre verre et surtout sa petite naiguille. Non, mais vraiment tu crois que j’ai peur de me faire recoudre, alors là ton truc tu peux te le mettre droit dans l’oeil, parce que ça m’a jamais rien fait de devoir me rafistoler. Je suis déjà passé par là bien avant toi beauté. Moi je suis un homme. Un vrai ... tu fais ça vite okay ? Hein ? Ah merde pourquoi c’est toujours dans ces moments là qu’on est interrompu. L’attente et l’appréhension c’est tout ce que je déteste. Faut que ça bouge moi. J’y peux rien.

Je me tourne un instant en évitant le regard de ces deux abrutis que je vois à la porte. Ils ont jamais vu de mec aussi balèze que moi ou quoi pour me regarder de la sorte. Je souris. C’est ça les mômes prenez en de la graine. 

Esméralda en plus jolie :  J'ai rien les mecs. Pas ce soir.

T’as plus rien, genre ils sont venus demander l’aumône à ta porte et d’habitude tu leur donne alors que t’es dans un taudis. Woah je dis respect, t’as rien mais tu donnes encore. La charité ça existe encore. Enfin, oui j’aurais dû m’en douter vu que je me suis retrouvé chez toi alors que je t’ai aussi gueulé dessus. Y a des fois on a des trucs sous le nez en s’en rend pas encore bien compte hein. Vous m’en voulez pas.

Esméralda en plus jolie : C'était la famille Desquierre. Ils payeront plus tard.

Je me retourne, pourtant en gardant les oreilles bien ouvertes. Je les entend partir comme jaja, et je me demande bien pourquoi tiens. Je n’attends même pas que tu reviennes pour te demander.  

Quasimodo en plus sexy : Et qu’est ce qu’ils ont fait les Desquierre pour que ces gars détalent aussi rapidement ?


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Apriskah - Push it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mia Cortez
avatar

❝ Dancing with devils ❞



Messages : 21
Date d'inscription : 20/11/2017

Message Sujet: Re: Like a Hobo × Mia/Damon 20/8/2018, 12:28

Bien, maintenant que la pâte est appliquée, ce qui permettra à Monsieur de tenir sur ses jambes et ne pas se plaindre trop de ses bobos pendant les jours à venir (ouais je les connais les mecs, vous les connaissez tous, une petite bosse et ils vont mourir d'un oedème cérébral alors là vu les bleus qui s'étendent un peu partout sur son corps soit il va se transformer en sctroumph, soit il va passer quelques jours couchés, soit il va admirer ma magnifique pâte et me louer. Bon..ouais je sais.) on peut s'occuper du reste. C'est qu'ils n'y vont pas avec le dos de la cuillère (à nutella?) les nôtres. Quand ils se battent ce n'est pas pour du faux. Et franchement, je trouve que le type à quand même bien encaissé. Même s'il faudrait m'arracher la langue pour que je l'admette à voix haute (et si vous le faite je ne pourrai plus parler donc vous voyez où je veux en venir hein.)

Bon, je ne comprend pas vraiment pourquoi il se met à rire. La situation pue vraiment, tout comme lui. Et il ne m'a toujours pas raconté ce qu'il venait faire ici. Mis à part perdre ses foutues lunettes. D'ailleurs c'est bizarre maintenant que j'y pense parce que rien qu'à la couleur de ses yeux et sa tronche, il pourrait faire partie des gens de chez nous. Il a pas un physique passe partout et sa présence n'est pas non plus semblable à celle des bourgeois ou des domestiques de l'autre monde. Par l'autre monde j'entends ceux qui bouffent à leur faim trois fois par jour si ce n'est plus et qui n'ont pas à s'inquiéter de la pluie ou du beau temps pour espérer grailler un bout de pain. Bon ok..je pense trop à de la bouffe là, ça craint.

Je dégage vite fait les intrus, tout en sachant que demain matin à la première heure il faudra faire un spectacle, ou les poches des passants. Ce n'est jamais bon de laisser le peuple mourir de faim. Des jeux et du pain c'est pas ça qu'ils disaient dans le peuple qui a failli conquérir le monde ? Oui bon, ne me parlez pas de la fin de l'histoire, je ne la connais pas et je préfère rester sur du positif. Machinalement je porte la petite pointe de métal entre mes lèvres, pour l'humidifier. Alors que je hausse les épaules.


Quasimodo en plus sexy : Et qu’est ce qu’ils ont fait les Desquierre pour que ces gars détalent aussi rapidement ?

On t'a jamais dit que la curiosité est un vilain défaut monsieur ? Je pose les yeux sur lui, essayant de rester au niveau de son visage parce que le reste c'est vraiment..pas caché du tout. Ce n'est pas que ça me gêne mais bon on va éviter un fou rire alors que j'ai une aiguille dans la bouche hein.

M'approchant dans un tintement de grelots j'hausse une épaule. Lui dire, se taire, mentir. J'opte pour la vérité peut être que ce mec comprendra que cet endroit n'est pas pour lui. Et qu'il ferait mieux de se méfier un peu plus sinon le loup va venir le manger.

MIA; « Ils ont tué leur bébé. » Je laisse une pause, enfilant le fil noir dans le chas, désolé j'ai pas mieux avant de m'attaquer à une entaille qui me semble assez profonde. Heureusement qu'il n'y en pas beaucoup parce que les aiguilles j'en ai ma claque. « Fait tuer plus précisément.»

Autant dire que ça avait de quoi refroidir l'ambiance. Pourtant j'avais énoncé la chose aussi simplement et calmement que si j'avais dit que le boulanger du coin arrêtait la vente de pain aux chocolat au profit des chocolatines (ce qui est un crime en passant parce qu'on sait tous que les pains au chocolat c'est la vie). Je recouds rapidement, serrant les deux bords de la plaie. Il va lui rester une trace c'est sûr mais bon, au moins ce sera propre.
MIA: « T'as toujours pas répondu à ma question. »

Légère pointe d'agressivité dans ma voix alors que je pique un peu trop fort, un peu trop loin. Tiens, il y aura un point qui sera un peu de travers. Souvenir. En même temps je lui offre le gîte et je réponds même à ses questions, alors il pourrait faire un effort quand même le petit père. Ça doit pas être bien compliqué de trouver une raison à sa présence. Même si ça doit être un mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: Like a Hobo × Mia/Damon

Revenir en haut Aller en bas

Like a Hobo × Mia/Damon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Purification ! ( Damon vs Oneiros )
» Damon et Elena
» Damon Salvatore
» Damon Salvatore, Bad vampire ? [TERMINÉ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: La ville et ses alentours... :: West London-