lienlien
PredefKarnevalForum RP FR
Click



 

Partagez|


Le passé, le passé, envolé le passé ~ [ciel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Grell Sutcliff
Grell Sutcliff

❝ Drama Queen ❞



Messages : 345
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Le passé, le passé, envolé le passé ~ [ciel] 29/10/2018, 17:57

L'humidité, le vent, le froid mordant de l'hiver, toutes les conditions étaient réunies en cette fin d'octobre pour pousser les humains à la déprime. D'ailleurs une vague de suicide s'était propagée dans l'East End, sûrement causée par le fait que les fêtes approchaient et qu'ils n'avaient rien à se mettre. 



Ceci expliquant cela, les jeunes recrues pullulaient et nombreuses étaient celles qui étaient bonnes pour aller faire un tour au mauvais endroit. Tout le monde n'avait pas le talent et la classe requise pour faire un bon dieu de la mort (où alors tout le monde ne méritait pas cette punition). Toujours est-il qu'il y avait beaucoup de jeunes qui se baladaient dans les couloirs et qui ne savaient rien faire de leur dix doigts et beaucoup d'âmes à faucher. Donc...beaucoup d'heures supplémentaires.



Des heures supplémentaires et peu de personnes pour les réaliser. Du coup le rouge s'y était collé. Enfin, on l'avait collé pour être honnête. Et puisqu'il n'avait toujours pas son calepin et aucune nouvelle de son collègue qui était censé mener l'enquête, il avait décidé de faire profil bas. Inutile de s'attirer les foudres des supérieurs pour l'instant. Il sera toujours temps de voir la veine battre la tempe de Willu lorsqu'il se rendra compte que son meilleur élément passe ses soirées à boire du chocolat chaud au pub faute de se souvenir de la liste de toutes les personnes qu'il est censé faucher. 



En cette fin d'après-midi, il avait revêtu son long manteau pourpre boutonné jusqu'en haut, ses long cheveux disciplinés sous un bonnet blanc ivoire assorti aux moufles qu'il venait de s'acheter. De longues bottes noires à talon carré et un pantalon slim complétaient la tenue. Mieux vaut avoir la classe lorsque l'on descendait sur terre. On ne savait jamais sur qui l'on pouvait tomber. 



Dans la poche de son manteau un petit morceau de papier sur lequel se trouvaient trois noms. Les trois personnes à récupérer. Un soldat de la garde royale, une petite vieille qui allait mourir d'une crise cardiaque et un jeune d'une quinzaine d'année d'un mauvais coup lors d'une bagarre. Après s'être occupé de la petite vieille, qui en passant avait rameuté une bonne partie du quartier avec ses cris de putois. Pourtant il n'y avait pas de quoi hurler, son chat était la cause de sa mort alors Grell l'avait tout simplement découpé en deux ce qui avait induit une frayeur sans nom chez la vieille qui ainsi était morte proprement. Pas une tache de sang sur ses gants ou son bonnet. 


Maintenant, il lui restait quelques heures avant de s'occuper du jeune pour terminer la soirée par le garde. Une journée qui se terminait plutôt bien. Déambulant le long des rues, il observait son reflet avec attention dans les vitrines des boutiques se recoiffant lorsqu'un coup de vent un peu trop audacieux osait ébouriffer une mèche pourpre. Finalement, le vent lui posant beaucoup plus de soucis que prévu, il opta pour un repli stratégique dans le métro. Même si l'odeur et les personnes qui s'y trouvaient risquaient de bien plus le défriser que le vent qui soufflait au dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Ciel Phantomhive
Ciel Phantomhive

❝ Queen's watchdog ❞



Messages : 16
Date d'inscription : 29/04/2018

Message Sujet: Re: Le passé, le passé, envolé le passé ~ [ciel] 20/11/2018, 13:31



Le passé le passé, envolé le passé.
Pourquoi est ce que les choses doivent être toujours aussi compliquées ? C'est à croire que la routine n'existe pas réellement. Oh bien sûr, les jours se ressemblent et passe tous les uns après les autres. On a beau avoir son petit rituel de la journée et suivre des horaires stricts. On sait tous qu'un jour, tout va encore une nouvelle fois basculer. Et que les imprévus nous mèneront loin, bien plus loin qu'on ne le voudrait. Espérer un retour n'est pas toujours possible. Après tout, ce qu'on perd une fois ne revient jamais...
Pourquoi est ce que les choses doivent être toujours aussi compliquées ?, soupire le jeune Phantomhive alors qu'il s'avance dans ces quartiers sombres, réajustant le col de son manteau d'hiver et sa capuche. Forcé de voir que personne ne semble vouloir réellement lui dire les choses d'emblée, il est légèrement agacé. Son rendez-vous avec Lau le laisse encore plus incertain. Pourquoi faut-il toujours que cet homme parle en énigmes, et n'essaye de faire de l'humour. Non vraiment. Est ce qu'il est du genre à rire de ses blagues? Pourquoi est ce qu'il n'a tout simplement pas voulu lui dire ce qu'il voulait ...
Venir dans ces quartiers sans Sebastian, c'était trop risqué. Il pouvait tout simplement passer au manoir en ville, plutôt que de lui donner rendez vous dans un endroit aussi sordide que son fumoir. Sérieusement. Est ce qu'il avait une tête à fumer de l'opium ? A son âge. Non décidément, il y a es choses d'adultes que Ciel ne comprenaient jamais.
Bon. Prendre le métro comme m'a conseillé Sebastian. Ça ne devrait pas être très difficile à faire., murmura pour lui même le comte. Et pourtant. Il sortait très rarement sans son majordome. Il savait que pour un garçon de son âge, c'était très dangereux. On ne savait pas qui on pouvait croiser. Non, il ne savait pas, qui il croiserait bientôt.
Dans les bouches du métro, à six pieds sous la terre, l'air était plus chaud. Mais étouffant aussi. Ciel passa une main devant sa bouche, regardant autour de lui, et les cartes aussi pour ne pas se perdre dans sa direction. Avant du coin de l'oeil remarquer une couleur qui attira son attention.
Le rouge.
Le rouge d'une personne qu'il ne connaissait que trop bien. Ce manteau lui rappelant la silhouette d'une personne qu'il avait perdue. Non. Ce n'était pas sa tante ... c'était ...
Grell Sutcliff...
ft. Grell




No one comes to rescue.
What's wrong with that? In the end, "justice" is just an official line taken by those in power to serve their own ends. No one's looking out for others. If you're careless, you'll be robbed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://drive.google.com/drive/u/1/folders/1aHjGgYdGu7aaJ36F3kVd
Grell Sutcliff
Grell Sutcliff

❝ Drama Queen ❞



Messages : 345
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Le passé, le passé, envolé le passé ~ [ciel] 30/12/2018, 18:31

Grell Sutcliff

Tiens donc, sa notoriété commençait enfin à le dépasser. Depuis le temps qu’il attendait ce moment. Qu’on le reconnaisse dans la rue, qu’on l’admire, l’adule et qu’une horde de groupie vienne se jeter à ses pieds en se mettant à moitié nu. Enfin..Des groupies mâles hein, ne vous méprenez pas. Les femelles en chaleur, très peu pour lui. Il a déjà vu ce qu’elles étaient capables de faire par fanatisme et s’il admire la performance artistique, il ne peut qu’admettre également qu’elles sont beaucoup plus folles que les hommes.

Plus folles et donc plus difficiles à gérer.

Enfin, il n’était là que depuis quelques minutes (juste assez pour que deux types urinent dans le coin là bas et qu’il leur passe cette envie en jouant négligemment avec la lame de ses ciseaux, la léchant sensuellement en les regardant agiter leur petite saucisse) que voilà qu’on le reconnaissait. C’était fantastique. Surtout que pour une fois ce n’était pas le ton froid et autoritaire de son supérieur.

Se retournant dans une envolée de manteau, le shinigami se composa son plus beau sourire, cherchant des yeux l’apollon avec lequel il allait s’amuser pendant des heures et...plus bas...beaucoup plus bas. Ses yeux descendirent en même temps que le reste.

UN PETIT GARCON!

Non mais...un bébé qui a encore la goutte de lait au nez. Fronçant les sourcils une fraction de seconde (pas plus parce que sinon les rides vont marquer) le shinigami tente de se souvenir de ce marmot.

“-J’aurai tué ta mère? Ton père devant toi?”

Non, décidément rien à faire il ne remet pas un nom sur ce visage enfantin. Sûrement que la personne qu’il a fauché ne lui ressemblait pas, où alors elle lui ressemblait trop dans sa banalité. Enfin, il l’avait reconnu donc il ne pouvait pas décevoir un fan. Souriant de toutes ses dents l’homme sautilla et en quelques enjambées il était près du gosse. Il chercha une dernière fois des yeux un adulte, quelqu’un qui l'accompagnait. On ne sait jamais le grand amour peut venir d’une erreur. Mais non, il semblait seul.

“-Enfin, ravi que tu m’ai reconnu petit homme. Tu veux un autographe? Un bisou? Je ne le ferai pas avec la langue, tu es un peu trop jeune pour ça mais si tu veux vraiment je peux orner ta joue de ma bouche rouge.”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Ciel Phantomhive
Ciel Phantomhive

❝ Queen's watchdog ❞



Messages : 16
Date d'inscription : 29/04/2018

Message Sujet: Re: Le passé, le passé, envolé le passé ~ [ciel] 11/1/2019, 12:05



Le passé le passé, envolé le passé.

Le rouge d'une personne qu'il ne connaissait que trop bien. Ce manteau lui rappelant la silhouette d'une personne qu'il avait perdue. Non. Ce n'était pas sa tante ... c'était ...
Grell Sutcliff...

---

Le croiser ici. Vraiment. Il n'aurait jamais pensé pouvoir l'apercevoir dans un lieu aussi banal. Bondé. Enfin, sur le moment, sa colère ne faisait que monter. Même s'il savait aussi, inconsciemment, que là où se trouvait Grell Sutcliff, se trouvait également la mort. Le shinigami se tourna dans un mouvement ample, faisant légèrement virevolter ce manteau rouge, dont le comte pensa qu'il ne lui allait pas du tout. Ce rouge. C'était celui de madame Red. Sa tante. Et il la lui avait volé. Et pour cela, il ne lui pardonnerait jamais. L'expression sur ce visage féminin, qu'il avait surement pris soin de construire, ne sembla pas le reconnaître. Ce qui exaspéra encore plus Ciel. Il avait tellement envie de lui faire ravaler ce sourire carnassier. Il avait pensé surement que c'était un adulte qui l'avait interpellé. Tssss. Pas la peine de deviner ses arrières pensées. Sebastian n'était pas là avec lui, et il n'aurait très certainement pas voulu se retrouver là.
J’aurai tué ta mère? Ton père devant toi? Le shinigami s'était avancé vers le garçon, le regardant de haut. Fronçant légèrement les sourcils. Il ne comprenait pas. Il ne savait plus qui il était. A l'évocation du sujet des parents, ce fut encore pire. Un frisson d'horreur traversa Ciel.
Enfin, ravi que tu m’ai reconnu petit homme. Tu veux un autographe? Un bisou? Je ne le ferai pas avec la langue, tu es un peu trop jeune pour ça mais si tu veux vraiment je peux orner ta joue de ma bouche rouge.
S'il n'avait plus la moindre idée de qui il était. Alors c'est que pour lui ...
N'avait-elle vraiment aucune importance pour toi ... Ciel serra ses poings. Il avait baissé le regard, pour cacher sa grimace. Il était si en colère. Et si triste à la fois. Tout ceci. Pour la mémoire de tante Angelina. Grell n'avait pas le droit de l'oublier. Non. Il n'avait pas le droit.
Tu vas payer pour ce que tu as fait ! Ciel releva la tête, avant de s'agripper de toute ses forces à ce col de manteau qui s'était approché de lui. Ses deux mains se raccrochant à ce bout de tissu rouge, autant qu'il pouvait, cherchant presque à le tirer pour le lui arracher. Avec une colère et une fougue qui dépassait l'entendement pour un garçon de son âge.
ft. Grell




No one comes to rescue.
What's wrong with that? In the end, "justice" is just an official line taken by those in power to serve their own ends. No one's looking out for others. If you're careless, you'll be robbed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://drive.google.com/drive/u/1/folders/1aHjGgYdGu7aaJ36F3kVd
Grell Sutcliff
Grell Sutcliff

❝ Drama Queen ❞



Messages : 345
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Le passé, le passé, envolé le passé ~ [ciel] 14/1/2019, 16:23


L'importance que l'on accorde aux choses n'est que le reflet de l'importance que l'on s'accorde à soi-même. Finalement plus on accorde d'importance aux choses et moins on en a pour soi-même non ? Comment ça, tout ce que je dis n'a aucun sens ? Mais si...relisez. Et si jamais vous ne comprenez toujours pas n'y accordez pas plus d'importance.

Le petit garçon semblait contrarié maintenant. Poing serré, Grell s'attendait presque à le voir se rouler par terre en hurlant qu'il voulait son doudou. A ce moment précis, le shinigami ne restait que pour voir la couleur rouge orner le visage du petit homme. Les enfants prenaient une jolie teinte lorsqu'ils piquaient des crises de colère et jamais le dieu de la mort n'avait réussi à reproduire cette nuance lorsqu'il s'adonnait à ses œuvres d'arts. Seulement cela ne se passa pas comme prévu.

Le petit monstre venait de s'accrocher à son col avec une force qui dépassait l'entendement. Non mais...il allait mettre de la morve sur le tissu s'il continuait.

Petit garçon ! Tu vas abîmer mon vêtement et tu sais c'est un manteau qui me tient particulièrement à cœur. Il n'en existe pas deux comme celui-ci.

D'abord parce que ce bout de tissu à une histoire. Un passé qui lui était propre et qui lui rappelait de bon souvenirs. Et puis parce qu'il avait une couleur semblable à nul autre et il semblerait que cette saison la mode soit plus au jaune moutarde qu'au rouge écarlate. Ridicule franchement. Et enfin parce qu'il le portait. Lui Grell Sutcliff, shinigami de haute catégorie. Le meilleur.

Avec un soupir de résignation, le rouquin vérifia qu'il portait bien ses gants de soie noirs et il posa les mains sur la taille du petit garçon afin de le soulever à hauteur d'yeux. Ainsi il était sûr qu'il n'arracherait pas le tissu et il n'était pas obligé d'être plié en deux. Il n'était pas bien grand mais quand même. Une moue remplaçant le sourire éclatant, les yeux verts cerclés de jaune analysèrent le visage en face de lui. Il faisait un effort, vraiment. Et lorsque la lumière se fit, un éclat de malice traversa son regard.

Ahhhhh...je n'étais pas loin hein en parlant de tes parents. C'était ta tante. Pas la peine de me faire une montage parce que je me suis trompé de personne. Ça reste la famille après tout.

Un éclat de rire jovial alors qu'il tente de faire lâcher prise. Maintenant qu'il a fait ce que le petit attendait il allait être libre non ? Son manteau ne risquait plus rien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Ciel Phantomhive
Ciel Phantomhive

❝ Queen's watchdog ❞



Messages : 16
Date d'inscription : 29/04/2018

Message Sujet: Re: Le passé, le passé, envolé le passé ~ [ciel] 23/1/2019, 11:06



Le passé le passé, envolé le passé.

Tu vas payer pour ce que tu as fait ! Ciel releva la tête, avant de s'agripper de toute ses forces à ce col de manteau qui s'était approché de lui. Ses deux mains se raccrochant à ce bout de tissu rouge, autant qu'il pouvait, cherchant presque à le tirer pour le lui arracher. Avec une colère et une fougue qui dépassait l'entendement pour un garçon de son âge.

---

A cet instant, il aurait sans doute pu étrangler Grell Sutcliff, et le tuer. S'il en avait eu les moyens. Mais sa faible force ne lui permettait pas de faire encore de telle chose. Il avait beau y mettre du sien, autant qu'il pouvait, ce n'était rien comparé à la force d'un shinigami adulte. Et c'était là encore plus frustrant.
Petit garçon ! Tu vas abîmer mon vêtement et tu sais c'est un manteau qui me tient particulièrement à cœur. Il n'en existe pas deux comme celui-ci. Ciel était parfaitement au courant de ce fait. Evidement, il n'y en avait pas deux. Ce manteau avait été fait sur mesure, par la tailleuse Nina Hopkins en personne. Et même si effectivement, il était au pointe de la mode, et surtout rouge. Il appartenait à sa tante. Et pour cela. Il devait le récupérer.
Grell semblait soupirer. Agacé. Il n'avait pas encore deviné qui il était, et même s'il souleva Ciel pour le regarder de plus prêt, comme un vulgaire enfant, il s'attendait vraiment pas à ce qu'il remette un nom sur sa figure. Tss.
Ahhhhh...je n'étais pas loin hein en parlant de tes parents. C'était ta tante. Pas la peine de me faire une montage parce que je me suis trompé de personne. Ça reste la famille après tout. Il se moquait de lui. Il n'y avait pas d'autres raisons. C'était exaspérant à souhait. Ciel s'était raidit en le sentant le soulever. Il détestait le contact autour de ses hanches, même s'il continuait de serrer le manteau. Et il ne comptait pas le lâcher de si tôt. L'entendre rire était on ne peut plus insupportable.
Relâche moi tout de suite ! De quel droit tu oses me toucher ! Les passants commençant à s'apercevoir que quelque chose n'allait pas, s'inquiétèrent de voir cet enfant dans les bras de cette ... femme?
ft. Grell




No one comes to rescue.
What's wrong with that? In the end, "justice" is just an official line taken by those in power to serve their own ends. No one's looking out for others. If you're careless, you'll be robbed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://drive.google.com/drive/u/1/folders/1aHjGgYdGu7aaJ36F3kVd
Grell Sutcliff
Grell Sutcliff

❝ Drama Queen ❞



Messages : 345
Date d'inscription : 12/11/2012

Message Sujet: Re: Le passé, le passé, envolé le passé ~ [ciel] 3/3/2019, 14:33

— Relâche moi tout de suite ! De quel droit tu oses me toucher !

Autour d'eux les passants commençaient à s'agiter, se rendant peut être compte que quelque chose clochait. Même si un enfant dans les bras d'une femme n'était pas des plus choquant. C'était probablement les paroles de cet enfant et son attitude bien plus adulte que la plupart d'entre eux qui les interpellaient.

Le shinigami ne se préoccupait pas vraiment des regards sur eux. S'il est vrai qu'il aimait être le centre d'attention, il avait également appris depuis longtemps à ne plus se préoccuper vraiment des cancans et des indignations semi-étouffées de tous ces gens qui se disaient bien pensants.

Un air étonné se peignit sur son visage alors qu'il reposait le petit sur le sol.N'était-ce pas lui qui avait commencé en tentant de lui arracher son précieux vêtement pourpre? Et autant qu'il sache il ne l'avait pas affiché en hurlant au viol dans le métro. Quel manque de savoir vivre. A voix haute Grell s'exclama, en mettant les poings sur les hanches.

"-Les enfants de nos jours, de plus en plus capricieux. Ils ne savent pas la chance qu'ils ont."

Le regard assuré, il sourit malicieusement en direction du garnement. Il savait une chose, c'était que lui était l'adulte et que dans ce monde, à cette époque c'était les adultes qui avaient le dessus. Même si en face de lui se trouvait sûrement une personne beaucoup plus mature et responsable que lui. D'ailleurs avait-il seulement le droit de se promener seul dans le métro à son âge?

Murmurant de manière à ce que sa voix soit seulement audible par le gamin, le ton devint légèrement plus menaçant, sifflant.

"Maintenant lâche cette étoffe sinon je devrais te mettre la fessée. Et crois moi je sais comment faire pour que ce ne soit pas agréable."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji.superforum.fr/
Contenu sponsorisé

❝ ❞




Message Sujet: Re: Le passé, le passé, envolé le passé ~ [ciel]

Revenir en haut Aller en bas

Le passé, le passé, envolé le passé ~ [ciel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» "J'essaie d'oublier mais je n'y parviens pas, chaque moment passé, chaque trace de ce passé ne s'efface pas...Je n'ai rien oublié..." Aqme ~ [Phoebe]
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler : Black Deal RPG :: La ville et ses alentours... :: East London :: Station de métro de East London-